Le café du coin d’en bas de la rue du bout de la ville d’en face du port. La java… Poil au bras !