Il n’y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va… Poil au bras !